Nos actions Contact Nos projets Nos actions Présentation Compte rendu d’activité pour l’année 2015 Madame DREPIERRE rappelle que l’association continue d’apporter l’aide humanitaire au Honduras depuis sa création en 1998, alors que ce pays était ravagé par un terrible cyclone. L’action de l’association s’exerce dans la construction de structures techniques permanentes, s’inscrivant plutôt dans le cadre de l’aide au développement. En 15 ans l’association a réalisé 5 projets importants : Construction d’habitat pour familles sinistrées Construction d’une station de pompage et distribution d’eau Construction d’un réseau d’assainissement. En 2013 accueil et hébergement en France, d’un groupe folklorique Hondurien, pour une durée de 15 jours. En 2013 préparation d’une étude technique pour la construction d’un barrage hydraulique, à la demande de la mairie de San Marcos de Colon, afin de résoudre le manque d’eau crucial pendant les 6 mois de saison sèche. 2014-2015 : Sur notre conseil, une longue négociation a été menée par la mairie avec le propriétaire du site de construction de San Cristobal. La mairie étant dans l’obligation d’acquérir les terres du site de construction, car cet ouvrage ne peut pas être construit en terre privée, mais seulement sur un sol appartenant à la mairie, celle-ci étant l’émanation de l’état du Honduras. Jusqu’à fin août 2015, cette négociation n’a pas abouti à cause de l’intransigeance du propriétaire qui demandait beaucoup d’argent, alors que la loi du Honduras interdit aux mairies l’achat des terrains au-delà de leur valeur réelle. Face à cette situation de blocage, nous, Simone et Jean, avons pris la décision d’aller à San Marcos de Colon pour trouver une solution, car notre idée était qu’il fallait trouver un autre site de construction, cela étant possible dans le massif montagneux adjacent, dit de « la Quebrada del Horno». Notre voyage Nous partons le 10 septembre 2015 et prévoyons notre retour pour le 22 octobre 2015. Ce voyage aller dure 2 jours par Marignane, Paris, Atlanta (USA), Managua (Nicaragua) et San Marcos de Colon. A notre arrivée nous sommes reçus rapidement par Monsieur le Maire et le Conseil Municipal, pressés de savoir quelle était la solution de rechange que nous avions envisagée. Nous proposons de trouver un autre site de construction dans le massif montagneux adjacent, de la Quebrada del Horno (canyon de l’Horno). Après consultation du cadastre et de la carte du massif montagneux, nous décidons, avec Monsieur le Maire et ses Conseillers de se rendre sur place le mercredi 16 septembre au matin, avec 2 voitures 4X4, dont l’une est un don de l’Union Européenne. Le constat fut précis et immédiat : il existe bien un autre canyon dont les dimensions et la situation rendent possible la construction d’un même barrage type poids. Monsieur le Maire et ses Conseillers prirent la décision d’appeler les deux propriétaires du nouveau site de construction pour leur proposer l’achat, au prix réel, de la quantité de terrain nécessaire à la construction du barrage. Les propriétaires concernés furent d’accord immédiatement, enthousiastes de collaborer avec une association humanitaire française pour le projet de construction du barrage hydraulique, si nécessaire pour la population de San Marcos de Colon. Le 6 octobre 2015 à 10 heures, nous, avons été invités à la réunion du Conseil Municipal lors du vote de la délibération prévoyant l’achat du site de construction du barrage au prix très raisonnable de 6000 euros les 5,5 hectares. A notre grande surprise, il fut entonné la Marseillaise puis l’hymne du Honduras en notre honneur, Simone et Jean, représentants la France pour l’aide humanitaire apportée depuis 15 ans. La chaine de télévision locale et une chaine nationale ont relayé l’événement et nous ont remis une copie. Le vendredi 16 octobre à 11 heures, Monsieur le Maire nous a  remis  les copies authentifiées des actes notariés qui stipulent que la mairie de San Marcos de Colon est devenue propriétaire du site de construction du barrage dans le massif de « la Quebrada del Horno ». Mission accomplie concernant le projet de barrage ! Entre temps nous mettons à profit toute notre disponibilité pour faire des travaux de maintenance et rénovation dans la cité humanitaire « Ana Francia ». Pour cela nous engageons 2 maçons, 2 manœuvres et 1 soudeur pour changer les toitures, les portes et les fenêtres, faire une réparation importante sur une maison et faire les peintures intérieur et extérieur des maisons. En même temps, Jean effectue des modifications importantes de l’installation électrique à la station de pompage, car après 11 ans de fonctionnement  le rendement des panneaux photovoltaïques et des batteries de réserve est devenu insuffisant et posait un problème de sécurité du matériel. Profitant que le réseau hondurien d’énergie électrique avait amené récemment une ligne 220 volts à proximité, Jean a basculé le système sur ce réseau et a éliminé tous les matériaux défaillants. Maintenant toute la station de pompage fonctionne avec la ligne 220 volts du réseau hondurien. Le changement du site de construction du barrage implique qu’il faut réviser l’étude technique initiale, ce que nous avons commencé à faire dès notre retour en France. Lundi 20 octobre nous reprenons le chemin de retour vers la France. Rapidement nous préparons l’Assemblée Générale annuelle de l’association  prévue pour le 7 novembre 2015. Simone et Jean le 10 novembre 2015 Page d'accueil | Plan du site | Présentation | Nos actions | Nos projets | Contact  Accueil