Nos réalisations  Compte-rendu de la neuvième mission humanitaire effectuée à San Marcos de Colón du 20 janvier au 01 mars 2011 Cette mission est la neuvième depuis la création de l’association en novembre 1998. A cette date, rappelons-nous, le Honduras venait de subir l’énorme cyclone Mitch qui détruisit plus de 50 % des infrastructures du pays. Au cours de ces 5 semaines, nous avions prévu de réaliser les travaux suivants, essentiellement dans la cité humanitaire Ana Francia : 1. Modification de l’ensemble des piles de stockage d’eau, afin de réduire leur capacité à 700 litres au lieu de 1400 litres (dans le but d’éviter le gaspillage). 2. Connexion de l’ensemble des maisons au réseau collecteur d’eaux usées construit auparavant, avec modification et surélévation des toilettes et des douches existantes. 3. Agrandissement du local de stockage d’outils et matériel : 20 m² de surface en plus. 4. Elagage de la grande « ceiba » qui commençait à faire de l’ombre aux panneaux photovoltaïques de la station de pompage d’eau. 5. Installation d’une vanne motorisée électrique sur la colonne principale d’eau, à la sortie du réservoir, en automatisant l’ouverture et la fermeture avec un programmateur, afin d’éviter l’intervention manuelle journalière. 6. Travaux divers : réparation de portes, robinets, plantations d’arbres (cannelle, orangers, citronniers, acajou, cèdres) d’arbustes (caféiers, poivriers) et de fleurs (marcottage d’hibiscus et de bougainvilliers). 7. Révision de l’ensemble de l’installation électrique de la centrale photovoltaïque comprenant les 42 panneaux de 80W chacun.   Comme d’habitude, jeudi 20 janvier, nous, Simone et Jean, sommes partis de Marseille Provence vers Frankfurt (Allemagne) et Houston (USA) où nous avons passé la nuit. Le lendemain matin nous repartons en direction de Tegucigalpa, capitale du Honduras, où nous arrivons vers 11 heures. Là, nous sommes accueillis par Lucie, Marie Chantal et Dominique, nos amis Franco- honduriens. Après un très agréable après- midi et la nuit passés chez eux, nous prenons le bus, direction Choluteca et San Marcos de Colón, où nous arrivons samedi 22 janvier à 12 heures. Là, nous attendaient Don Moncho, son épouse Dona Gladys et leurs enfants. Comme à l’accoutumé, nous nous rendons au petit hôtel "Mi Esperanza " afin d’y déposer nos valises et prendre possession de notre chambre….toujours la même ! et partout nous sommes accueillis très chaleureusement. L’après midi nous discutons avec les ouvriers présents et engageons 1 maçon et 4 manœuvres qui commenceront à travailler lundi 24 janvier à 7 heures. Nous convenons des salaires conformément à la législation du Honduras. Lundi 24 janvier, Monsieur Douglas ORDONEZ, Maire de San Marcos de Colon, nous fait savoir qu’il désire nous voir et nous fixons l’entrevue au jeudi 27 janvier à 14 h. en mairie. Au cours de cette entrevue, qui dure 1h30, il nous informe qu’il prévoit d’organiser, le samedi 19 février à 11 heures, l’inauguration de l’extension du réseau d’eaux usées, que nous avions terminé lors de notre mission effectuées du 2 juin au 3 août 2010.. Toute l’organisation sera prise en charge par la mairie de San Marcos de Colón et se fera dans le terrain d’Ana Francia, propriété de l’association. Puis il nous renouvelle son souhait de nous voir continuer à aider la communauté de San Marcos de Colón et notamment le projet de petit barrage sur les hauteurs de San Cristóbal, à 7 Km. de San Marcos de Colón. Cette construction permettrait de résoudre le problème du manque d’eau chronique à San Marcos pendant les 6 mois de saison sèche. Pour ce projet, nous prenons seulement un engagement de principe, et précisant bien que cela dépend des financements que nous pourrons obtenir et en premier lieu pour l’étude technique. Les travaux de cette neuvième mission débutent des le lundi 24 janvier et se poursuivront normalement avec les réalisations du programme prévu. Le 19 février a lieu l’inauguration du réseau en présence des autorités locales dont Monsieur Douglas ORDONEZ, Maire de San Marcos de Colón, Monsieur Marco Antonio Mendoza le Maire précédant, avec qui nous avions commencé les travaux, Dona Telma et Don Marco Rojas représentant les enseignants, le représentant de la police nationale, le curé de la paroisse de San Marcos, les habitants de la cité Ana Francia et de nombreux habitants de San Marcos. Pour cette occasion nous avions aussi invité les représentants de quelques associations humanitaires françaises, en mission au Honduras, notamment Honduras par cœur et Raimundo, enfants du Honduras. Nous, Simone et Jean, les deux Français, avons été l’objet d’éloges et de reconnaissance. Mais au-delà, l’hommage fût fait à la France et aux donateurs français. Au cours de cette cérémonie nous procèderons à la signature de l’acte de rétrocession, de l’extension du réseau collecteur d’eaux usées, à la mairie de San Marcos de Colón. Après avoir coupé le ruban et distribuer les morceaux nous avons distribué divers articles d’école aux enfants (cahiers, crayons, gommes, feutres, etc.). A l’issu de tout ça, nous avons remis à Olvin la chaise de Philippe. La cérémonie fut empreinte d’une grande solennité et de beaucoup d’émotion. Nous terminerons la journée par une soirée très agréable passée en compagnie des représentants des associations françaises qui quitteront San Marcos la dimanche 20 février au matin. Le dimanche 20 février, nous nous rendons sur le site de San Cristobal, situé à 6.5 km de distance et 72 mètres d’altitude par rapport au centre de San Marcos. Nous fixons les points d’ancrage du barrage en accord avec le technicien du service des eaux de la Mairie, nous procédons à la prise des mesures maximales de la structure du petit barrage, à la vérification du débit d’eau du chenal qui est de 1 litre pour 2 secondes, nous sommes en période sèche de janvier à mai. Pour mémoire, la mesure du débit d’eau que nous avions faite le dimanche 25 juillet 2010, pendant la saison des pluies, était de 35 litres par seconde. Mesures maximales du barrage : L (Haut) = 24 m L (bas) = 14 m                                                H  = 14 m S  = 360 m3 Au terme de la 5 ième semaine de notre mission, tous les travaux programmés ont été réalisés. Le 25 février, nous quittons San Marcos de Colón pour Tegucigalpa, où nous passons la soirée avec Lucie et ses enfants. Dimanche 27, nous partons en direction de Houston, Frankfurt et Marseille Provence où nous arrivons le 1er mars à 12 heures. Aix en Provence le 04 mars 2011 Simone et Jean Dona Tina n’est plus... Doña Tina, notre mémé d'Ana Francia, nous a quitté ce samedi 3 décembre 2011. Elle avait eu 80 ans. Nous sommes très tristes, car lorsque nous arrivions à Ana Francia elle nous accueillait avec tant de bonheur que nous en étions émus. Elle s'en est allée vers des cieux plus cléments, nous n'en doutons pas. Une vie de travail et jusqu'au dernier jour elle a continué de laver, d'aider à la Gloriette; cela lui procurait un peu d'argent qui lui permettait d'acheter quelque chose à manger : un peu de riz, un peu de haricots rouges, un peu de café et un peu de maïs pour faire les tortillas. Aujourd'hui nous sommes d'autant plus tristes car nous savons que sa famille n'a même pas d'argent pour acheter le cercueil et la porter en terre. Alors nous aiderons cette famille afin que notre Doña Tina s'en aille dans des conditions décentes. Jamais nous ne vous oublierons Doña Tina. Que Dieu vous bénisse et vous garde au près de lui. Contact Nos projets Nos actions Présentation Page d'accueil | Plan du site | Présentation | Nos actions | Nos projets | Contact . Ana Francia 2011 Accueil