Nos réalisations  Compte-rendu de la huitième mission humanitaire San Marcos de Colón 2 juin 2010 – 3 août 2010 Cette mission, la huitième depuis la création de l’association en 1998, était destinée à terminer la construction du collecteur d’eaux usées, long de 820 mètres qui devait relier la cité humanitaire Ana Francia au réseau existant de San Marcos de Colón. Ce réseau permettra de collecter les eaux usées d’environ une centaine d’habitations (500 personnes). Nous avions commencé la construction de cet ouvrage en Juillet-août 2008, où pendant 8 semaines nous avons réalisé 430 mètres, dans une configuration du sol favorable. Nous avons continué en mars-avril 2009 où pendant encore 8 semaines nous avons réalisé 132 mètres, dans un sol rocheux, très difficile à ouvrir malgré la dynamite. Il restait donc 258 mètres de canalisations à poser en 2010. Comme toujours, nous Simone et Jean, partons de l’aéroport Marseille Provence le mercredi 2 juin 2010 à 7 heures pour Madrid, San José de Costa-Rica et Managua où nous arrivons à 19 heures 30, heure locale. Nous passons la nuit à l’hôtel et le lendemain, jeudi 3 juin 2010, à 9 heures, nous prenons le bus pour Somoto (Nicaragua) où nous attendent Don Moncho et Doña Gladys et avec eux nous rejoignions, en voiture, San Marcos de Colón où nous arrivons à 14 heures. Comme toujours nous logeons au petit hôtel "Mi Esperanza" où les propriétaires nous accueillent bien chaleureusement. Le vendredi 4 juin, au matin, le nouveau Maire de San Marcos de Colón, Monsieur José Douglas Ordoñez demande à nous voir à 18 heures en mairie. L’entrevue est cordiale. Il connait notre projet actuel et ce que nous avons réalisé à San Marcos de Colón depuis 11 ans. Il nous informe qu’il a décidé de continuer de collaborer avec notre association et met à notre disposition à partir du lundi 7 juin 10 ouvriers terrassiers et 1 dynamiteur. Tout cela étant payé par le budget communal. Il exprime le souhait que la collaboration soit réciproque et demande notre aide pour d’autres projets communaux (perforation de la roche avec notre matériel générateur et perforateur électrique). Nous acceptons ce mode de collaboration. De notre côté nous engageons 3 ouvriers et 1 maçon pour la construction des puits d’inspection et la pose des canalisations. Leur salaire étant à la charge de l’association. Du lundi 7 juin au vendredi 30 juillet, en 41 jours de travail, nous réalisons la construction de 3 puits d’inspection avec 16 dérivations et la pose de 252 mètres de canalisations PVC de 150 mm de diamètre. Il aura fallu percer 548 trous de 60 cm. de profondeur et 45 mm. de diamètre, actionner 274 tirs de dynamite pour briser les bancs de roche situés sur le tracé (tirs regroupant parfois 2 ou 3 trous). Tous les samedi matins, après avoir payé les salaires des ouvriers, nous révisons le générateur et le perforateur électrique et planifions les commandes de matériel pour la semaine à venir (sable, ciment, briques, raccords PVC, essence et huile moteur, etc.). Dans le local électrique de la centrale photovoltaïque, Jean a câblé un programmateur pour commander la pompe de 8 heures 30 à 9 heures 30 uniquement, soit au moment où les panneaux produisent le maximum d’énergie et éviter ainsi se soutirer l’énergie de batteries qui restent en réserve au cas de mauvais temps. Le samedi 31 juillet nous nous terminons le travail à 16 heures et de ce fait nous n’avons pas le temps de procéder à l’inauguration. Il reste aussi à connecter les maisons de l’association. Nous ferons cela lors de la prochaine mission en 2011. Quand aux habitants des maisons situées le long du collecteur ils devront obtenir l’autorisation de la Mairie de San Marcos de Colón pour se connecter. Dimanche 1er août nous rejoignons Managua d’où nous embarquons pour Marseille via San José de Costa Rica et Madrid. Aix en Provence le 04 août 2010 Simone et Jean Contact Nos projets Nos actions Présentation Page d'accueil | Plan du site | Présentation | Nos actions | Nos projets | Contact Ana Francia 2010 Accueil